02 et 03 juillet 2022

La Casadéenne revient à la Chaise Dieu pour une édition qui s'annonce palpitante !

0
Jours
0
épreuves
0
discipline
0
ème édition
0
territoire historique
0
bénévoles

L’année dernière, plus de 500 participants avaient arpenté les différents parcours de la Casadéenne pour sa 3ème édition à la Chaise Dieu ! Cette année, nous vous atendons toujours plus nombreux afin de découvrir ou redécouvrir les paysages sauvages et authentiques de la Haute Loire ! Les parcours ont été repensés pour vous proposer une expérience toujours plus intense et sportive !

Bienvenue à la Chaise Dieu

Erigée au XIe siècle, sur un plateau granitique à plus de 1 000 mètres d’altitude au cœur de l’Auvergne, l’abbaye de La Chaise-Dieu domine la route qui vient de l’est, de Brioude, veillant et guettant le pèlerin. Cette abbaye a été fondée par Robert de Turlande, chanoine-comte de Brioude, qui voulait s’établir en un lieu isolé pour vivre avec Dieu seul dans le silence et la prière. L’abbaye de La Chaise-Dieu est fermée à la Révolution en 1790 et son église abbatiale devient église paroissiale. Au XXe siècle, une nouvelle communauté religieuse s’installe dans ses murs pour renouer avec la vie religieuse tout en accueillant pèlerins et touristes.

Une commune riche en histoire !

En 1043 , Robert de Turlande, ancien chanoine de Brioude, choisit de se retirer dans un lieu désert du Livradois qui ne porte pas encore le nom de La Chaise-Dieu.

Quelques moines le rejoignent. En 1052, les moines sont de plus en plus nombreux autour de Robert de TURLANDE. Ils transforment le premier monastère roman en CasaDei (La maison de Dieu). Legs et donations vont placer l’abbaye à la tête de l’un des plus importants réseaux de prieurés et dépendances d’Europe le réseau des sites casadéens.  

Le chantier de l’abbatiale Saint Robert s’ouvre en 1344. Considéré comme une exception dans le bâti médiéval, il fut commandité et totalement financé par le pape Clément VI, auvergnat d’origine, ancien moine profès de l’abbaye bénédictine. Des gisements locaux de granit et de grés à Baffour sont choisis pour leur proximité pour la construction de l’église. Le massif forestier du Breuil, les bois d’Arfeuille et de Mozun, alors propriété de l’abbaye sont exploités et fournissent le bois d’œuvre. Le chantier se termine en 1352 une prouesse pour l’époque !

Le parc naturel régional Livradois Forez

 

Le parc naturel régional Livradois Forez est un parc naturel régional situé sur tous départements de la région Auvergne Rhône Alpes : Le Puy de Dôme, la Haute Loir et la Loire. Les deux grandes aires urbaines du parc sont Thiers (19 000 habitants) et Ambert (11 000 habitants).

Le Livradois-Forez a la chance, depuis 1986, d’être distingué par le label « Parc naturel régional », qui témoigne de ses richesses patrimoniales, paysagères et culturelles. Créé pour lutter contre les effets de la déprise démographique et imaginer un modèle de développement novateur, le Parc naturel régional Livradois-Forez revendique une approche pluridisciplinaire et invite tous ses acteurs, habitants et élus, professionnels et associations, à participer à ses actions. La Charte du Parc, qui fixe ses objectifs pour 12 ans, fournit un cadre à cet engagement collectif. Ses ambitions et sa stratégie se résument ainsi : « inventer une autre vie respectueuse des patrimoines et des ressources du Livradois-Forez, où frugalité se conjugue avec épanouissement…»